E-cigarette - Trouvez la cigarette électronique qui vous convient !

Vous cherchez une cigarette électronique, une batterie, un réservoir, un conseil?
Suivez le lama !

Quelle cigarette électronique choisir pour débuter?

Une question Ô combien importante ! Le bon choix de votre cigarette électronique va grandement impacter votre réussite dans l'abandon de vos cigarettes de tabac. SergiÔ nous a suggéré de créer un test pour vous aider à déterminer votre profil de vapoteur et vous proposer les meilleures cigarettes électroniques pour vous !

Faîtes notre test, et découvrez la meilleure e-cigarette pour vous !

Vous voilà prêt à abandonner vos cigarettes de tabac au profit d'une cigarette électronique? Permettez-nous de vous donner quelques conseils pour que votre entrée dans le monde de la vape se voit couronnées de réussite !

1/ Choisissez une cigarette électronique qui vous soit adaptée et pas forcément le modèle le plus puissant !


2/ Ne pas avoir peur de la nicotine

Un dosage adapté est souvent la clé de la réussite, peu importe qu’il soit élevé, l'important est que vous parveniez à satiété sans surconsommer. Peu importe l'avis de votre entourage sur votre dosage, l'important c'est que vous ne fumiez plus, pas vrai?

3/ Au début, vapotez sans compter les bouffées !

La nicotine présente dans la cigarette électronique pénètre moins vite vos cellules qu'avec le tabac. Il est normal d’avoir l’impression de beaucoup vapoter, surtout au début. Si votre consommation vous paraît vraiment trop importante, le dosage de nicotine est peut être sous-évalué. N’hésitez pas à en parler avec un professionnel de la vape qui pourra vous conseiller.


4/ Soyez indulgent avec vous même: Point d'objectif trop difficile !

Il est important de s'écouter, de faire confiance à ses propres ressentis et d'avoir de la bienveillance envers soi-même. Dans les premiers temps vous pouvez être très tentés par une vraie cigarette. Si cette situation vous stresse, vous pouvez craquer, pas de panique, ne le considérez pas comme un échec. L’idée reste quand même de vapoter exclusivement. D’expérience, lorsqu’on vapote et fume en même temps, le tabac finit souvent par gagner. Alors dans les premiers temps, on peut craquer, mais si vous ne parvenez pas à abandonner toutes vos cigarettes de tabac, n’hésitez pas à aller dans un magasin pour faire le point, sur votre matériel et votre dosage !


5/ Stabilisez sa consommation avant d'entamer une descente de nicotine

La descente de nicotine trop rapide est un mal que nous rencontrons tous les jours dans nos boutiques. Nombreux sont les vapoteurs ayant repris le tabac suite à une baisse du taux de nicotine trop précoce. Nous vous conseillons fortement de surveiller et stabiliser votre consommation en ml sur le taux le plus haut que vous puissiez vapoter. Quand celle-ci est stable à 2 ml ou moins, alors on peut envisager de descendre le dosage.

NB: Un objectif de baisse du taux de nicotine n'est cohérent que dans un objectif d'abandon de la cigarette électronique.



6/ Prenez du plaisir !

Non, la flagellation et les coups de fouet ne sont pas nécessaires dans la réussite de l'arrêt du tabac. Prenez du plaisir avec les différentes saveurs offertes par la vape, changez ou restez fidèle à un liquide. Vapotez fruité, tabac, gourmand, mentholé, peu importe. Votre cerveau aime quand vous prenez du plaisir et on gage qu'il saura vous accompagner dans votre démarche si vous lui en offrez !


7/ Pensez à l'entretien de votre matos et à vos résistances !

Tous les 7 à 21 jours en moyenne, il vous faudra changer votre résistance. Ca prend 3 minutes, mais c'est tellement important. Votre résistance s'encrasse et la changer régulièrement est l'assurance d'une vape saine.

On sait qu'il est temps de procéder au remplacement quand le goût de son eliquide n'est plus le même: il manque de saveur, ou pire, à un goût de brûlé. Votre vapoteuse peut aussi faire moins de vapeur. Il est l'heure !

Côté entretien, un petit nettoyage de temps à autre est souhaitable. Un coup de chiffon, d'essuie-tout sur les pas de vis, l'embout buccal... c'est sympa. Un grand nettoyage tous les mois à l'intérieur du réservoir et surtout à l'intérieur de la cheminée d'air c'est top ! 



8/ Ne pas hésiter à demander !

La cigarette électronique est un produit nouveau, parfois un peu technique, et qui peut nécessiter un accompagnement. Et devinez quoi? Nous sommes là pour ça ! Même qu'il paraîtrait que ça nous plairait de vous aider... Alors, dans nos magasins à Montpellier ou à Castelnau Le Lez, par mail ou par téléphone, on n'hésite jamais!

Une cigarette électronique est composée d’une batterie, d’un réservoir et de sa résistance et d’un chargeur. Dans les kits ou packs de e-cigarette vous trouverez tous ces éléments. A cela, il faudra ajouter les fioles de e-liquide.

Vous pouvez si vous le souhaitez faire l’acquisition également :

  • De quelques résistances supplémentaires adaptées à votre réservoir. Les résistances sont des consommables qui se changent tous les 7 à 15 jours en moyenne. Chaque résistance correspond à un modèle de cigarette électronique et ne sont pas forcément interchangeables. 

Dans vos kit des résistances de différentes valeurs sont fournies afin que vous puissiez choisir laquelle vous convient le plus, mais il est plus sage d'acheter des résistances d'avance correspondant à votre vape.

  • De plusieurs fioles de e-Liquide. Il est difficile d’estimer une consommation car elle dépend à la fois du modèle, du dosage de nicotine et des habitudes de consommation de chacun. En moyenne, un ancien fumeur d’une quinzaine de cigarette/ jour consomme entre 2 et 4 ml de e-liquide jour.
  • D’un adaptateur secteur / USB. Les kits de cigarette électronique sont toujours équipé du câble de chargement USB mais jamais d'adaptateur secteur. Pourtant, il est recommandé de charger votre cigarette électronique sur une prise électrique ou le courant est plus stable pour maximiser la durée de vie de votre batterie. Un adaptateur secteur adapté en ampérage (1A max et 2A max si le modèle est spécifié charge rapide) est donc quasi-indispensable ! Si vous souhaitez récupérer un de vos adaptateur vérifiez bien sur l’étiquette de votre adaptateur qu’il ne s’agit pas d’un Quick Charger (Ouptut à 2A ou 2000 mAh), la plupart des batteries ne supportent pas ces charges (1000 mAh ou 1A max).
  • Une protection d'accu. Si vous optez pour une box avec des accus (piles) amovibles et interchangeable il est IMPERATIF d'acheter une protection pour vos accus. Les accus ne doivent JAMAIS être transporté à nu (dans une poche, ou un sac par exemple). Sinon vous vous confronté à un risque de dégazage s'il rentre en contact avec une pièce métallique. Les pochettes en silicone, holster ou boitier plastique vous permettront de transporter et ranger vos accus en toute sécurité.

Il est difficile de choisir une cigarette électronique pour démarrer le vapotage. Cependant, plusieurs critères peuvent aiguiller votre choix:

1/ L'autonomie de la batterie en fonction du nombre de cigarettes que vous fumez par jour.

Plus vous fumez de cigarettes par jour, plus vous tirerez sur votre vapoteuse. Il vous faut donc une autonomie de batterie suffisante pour pouvoir être relax tout au long de la journée.

NB: Les ecigarettes actuelles disposent de chargeur USB-C avec souvent de la charge rapide. Ce qui vous permet de les charger complètement en moins d'une ou deux heures. 

NB2: Si vous souhaitez une cigarette électronique compacte et nomade, rien ne vous empêche d'avoir 2 e-cigarettes pour effectuer un roulement de charge. Quand l'une est utilisée, l'autre recharge !


Nombre de cigarettes fuméesAutonomie en Mah nécessaire théoriquement
0-5 cigarettes< 900 mAh
5-10 cigarettesEntre 800 mAh et 1300 mAh
10-15 cigarettesEntre 1300 mAh et 2000 mAh
15-20 cigarettesEntre 2000 mAh et 3000 mAh
Plus de 20 cigarettes>= 3000 mAh




2/ Puissance, Résistance et Flux d'air adapté à l'arrêt du tabac

Pour démarrer la vape, nous vous conseillons de cigarettes électroniques dîtes classiques, dont la puissance globale n'excède pas 20 watts. Celles-ci s'assortissent de résistances comprises entre 0.8 et 1.6 ohms. 

Les ecigarettes à forte puissance et donc à flux d'air et tirage aérien sont souvent contre-productives dans une démarche d'arrêt du tabac. 

Il est préférable de choisir un matériel offrant un flux d'air et un tirage serré (MTL) ou semi-aérien (DLR) afin de pouvoir vapoter le taux de nicotine idéal pour vous, tout en consommant moins de eliquide.


3/ La taille du réservoir: Un confort d'utilisation

Tout comme l'autonomie de la batterie, la capacité du réservoir est là pour vous offrir du confort d'utilisation. Un grand réservoir vous permet de recharger moins fréquemment en liquide. Mais plus votre réservoir est important, plus la taille de votre ecigarette le sera également. C'est un choix à arbitrer.

NB: Les cigarettes électroniques à cartouches, appelées POD, vous permettent d'avoir plusieurs réservoirs magnétiques ultra-rapide à mettre en place et donc à changer sur votre ecigarette !

Sachez néanmoins, qu'un vapoteur vapotant sur un matériel classique (>20Watts), avec un dosage de nicotine adapté, consomme 2 à 4 ml par jour.

Si votre consommation est au-delà, c'est sûrement l'indice que vous auriez besoin d'un taux de nicotine plus élevé !

4/ Une cigarette électronique simple et pratique

Petits veinards ! Aujourd'hui les cigarettes électroniques sont de plus en plus simple à l'utilisation. Cartouche réservoirs magnétiques, remplissage du liquide par le haut sans dévisser, résistance à insérer et non plus à visser, charge rapide... L'industrie de la vape a fait de grand progrès pour vous permettre de vapoter avec le moins de contraintes possibles !

Il est de plus en plus simple de prendre en main sa cigarette électronique et de bénéficier d'une vape de qualité, tous les jours, et à moindre coût !

Les enjeux de la cigarette électronique pour les petits fumeurs

Les fumeurs de moins de 10 cigarettes par jour ou ceux qui fument de façon irrégulière, cherchent souvent une cigarette électronique discrète, compacte et simple d'utilisation. C'est dans cette optique que nous avons sélectionné les kits ci-dessous.

Bien que leur consommation de tabac ne soit pas très élevée, il est important pour les petits fumeurs de bien choisir leur matériel ainsi que de ne pas sous-estimer le dosage nécessaire en terme de nicotine. Nous y consacrons la fin de notre article.

L'enjeux du passage à la vape est tout aussi important pour un petit fumeur que pour le fumeur de plus d'un paquet par jour. En effet, dès une cigarette par jour, on augmente de 9 fois son risque de développer un cancer du poumon et de 50% les risques d'accident vasculaire. La cigarette électronique ne contenant pas de goudron, de monoxyde de carbone et toutes les autres substances résiduelles de combustion, elle permet d'offrir une alternative présentant 95% de nocivité en moins par rapport au tabac fumé*. C'est un outil de réduction de risque majeur aujourd'hui dans l'arsenal des produits de lutte pour le sevrage tabagique.

*Rapport du Public Health of England, update 2019

Les Cigarettes Electroniques "POD" pour les petits fumeurs

Les cigarettes électroniques de type "PODS" sont de petites cigarettes électroniques très compactes et très simples d'utilisation. Elles se glissent facilement dans la poche et sont presque invisibles dans la main. Les Pods se composent de deux éléments. Ils font appel à des batteries dont l'autonomie est comprises entre 350 et 1100 mAh, à déclenchement automatique à l'aspiration ou manuelle grâce au bouton. Le 2ème composant est une cartouche de e-liquide comprenant en son sein la résistance, qui vient se clipser très simplement sur la batterie. Malgré leur format minimal et discret, les pods offrent une vapeur qui reste généreuse et satisfaisante.

Les Pods ont le grand avantage de pouvoir être utilisés avec des eliquides fortement nicotinés ou avec des liquides aux sels de nicotine. Ceci permet donc de vapoter moins grâce à une satiété nicotinique plus vite atteinte.

Enfin, leurs petits prix alliés à une vape économique est un argument de choix pour découvrir la vape sans se ruiner.

Les Cigarettes Electroniques Tube pour les petits fumeurs

La cigarette électronique de format tube est le premier format a avoir vu le jour. Aujourd'hui, les tubes sont moins un peu représenté sur le marché par leur manque de possibilité de réglage et la difficulté d'embarquer de l'autonomie dans un format compact. Néanmoins, ils restent plébiscités par les vapoteurs. 

Quel dosage de nicotine pour un petit fumeur?

Nous aurions tous tendance à penser qu'un petit fumeur, étant moins addict à la nicotine, doit vapoter sur un liquide faiblement nicotiné. Cela paraît logique mais c'est pourtant un des nombreux pré-supposé sur le fonctionnement de la nicotine. Explication !

Nous avons dans le cerveaux des récepteurs de nicotine dont la taille varie selon chaque personne. Plus le récepteur nicotinique est important, plus le fumeur devra assimiler de nicotine pour le remplir. Or il y a deux façons de voir l'administration de la nicotine:

- Soit, je prend une dose forte de nicotine, et je rempli mon récepteur rapidement pour parvenir à satiété et combler mon besoin.

- Soit, je prend une dose légère mais de façon beaucoup plus régulière.

La satiété nicotinique est similaire avec celle de l'alimentation. Si j'ai faim, je vais manger quelque chose de roboratif et vais cesser ma consommation de nourriture. Ou alors je me nourris de choses moins consistantes mais en plus grand nombre.

L'idéal pour un vapoteur, quelles que soient le nombre de cigarettes fumées auparavant est de pouvoir combler l'effet de manque en consommant le moins de e-Liquide possible. La nicotine n'étant par elle-même, aux concentrations proposées, ni toxique, ni cancérigène, il est préférable de consommer le plus fort taux de nicotine supporté par notre gorge. Nous vous conseillons donc plutôt de vous référer au type de cigarette que vous fumiez et à leur force en sensation plutôt qu'à leur nombre.

Si vous étiez habitué à fumer des cigarettes fortes: optez pour un dosage entre 12 et 20mg

Si vous étiez habitué à fumer des cigarettes classiques: optez pour du 12 mg

Si vous étiez habitué à fumer des cigarettes légères: optez pour un dosage entre 6 et 12 mg

La réussite du vapotage est fortement conditionnée par le juste dosage de votre taux de nicotine. Un sous-dosage de votre taux de nicotine vous amènera à une consommation plus grande. Il ne sert à rien de vapoter du 3 mg au lieu du 12 mg si vous vapotez 4 fois plus ! 

Les enjeux de la cigarette électronique pour les fumeurs réguliers

2 fumeurs sur 3 souhaitent stopper leur consommation de tabac... Mais nous le savons ce n'est pas chose facile. Pour cela nombre d'entre eux décident de passer à la cigarette électronique avec 2 motivations principales: une réduction des risques pour la santé et la réalisation d'économies.

Pour bien réussir le passage à la vapote, il y a deux éléments qui sont vraiment essentiels: le choix du matériel et le dosage de nicotine. Nous alors faire le point ensemble pour que vous puissiez trouver la vape qui vous convient et réussir la transition le plus aisément possible.

La plupart des fumeurs souhaitent trouver une cigarette électronique autonome qui les accompagnera la journée sans besoin de recharger. Une cigarette électronique simple et avec le minimum d'entretien. Compacte pour pouvoir la transporter partout et surtout efficace dans une optique de sevrage tabagique.


Les Cigarettes Electroniques "POD" pour les fumeurs sensibles de la gorge

Les cigarettes électroniques de type "PODS" sont de petites cigarettes électroniques très compactes et très simples d'utilisation. Elles se glissent facilement dans la poche et sont presque invisibles dans la main. Les Pods se composent de deux éléments. Ils font appel à des batteries dont l'autonomie est comprises entre 350 et 1100 mAh, à déclenchement automatique à l'aspiration ou manuelle grâce au bouton. Le 2ème composant est une cartouche de e-liquide comprenant en son sein la résistance, qui vient se clipser très simplement sur la batterie. Malgré leur format minimal et discret, les pods offrent une vapeur qui reste généreuse et satisfaisante.

Les Pods ont le grand avantage de pouvoir être utilisés avec des eliquides fortement nicotinés ou avec des liquides aux sels de nicotine sans craindre des dérangements ou de la toux en gorge . Ceci permet donc de vapoter moins grâce à une satiété nicotinique plus vite atteinte. Les fumeurs réguliers peuvent utiliser des Pods mais il faudra leur adjoindre un taux de nicotine important. Il est aussi fort probable que le fumeur régulier doivent faire l'acquisition de 2 pods pour pouvoir effectuer un roulement de batterie dans une même journée.

Enfin, leurs petits prix alliés à une vape économique est un argument de choix pour découvrir la vape sans se ruiner.

Les Cigarettes Electroniques Tube pour Fumeur Régulier

La cigarette électronique de format tube est le premier format a avoir vu le jour. Aujourd'hui, les tubes sont moins un peu représenté sur le marché par leur manque de possibilité de réglage et la difficulté d'embarquer de l'autonomie dans un format compact. Néanmoins, ils restent plébiscités par les vapoteurs. Nous vous proposons ici les cigarettes électronique tube dont l'autonomie est suffisante pour le fumeur de 10 à 20 cigarettes par jour.

Les Cigarettes Electroniques Box pour les Fumeurs Réguliers

Les format Box en cigarette électronique sont les plus répandus sur le marché actuel. En effet, les box permettent souvent d'avoir davantage d'autonomie et des possibilité de réglages dans des formats plus compact. Ce sont généralement des cigarettes électroniques un peu plus évoluées qui vous permettent d'adapter votre vape au plus proche de vos envies.

Quel dosage de nicotine pour un Fumeur Régulier ?

Le fumeur régulier a besoin d'un apport en nicotine pour délaisser le plus facilement possible ses cigarettes de tabac. Explications !

Nous avons dans le cerveaux des récepteurs de nicotine dont la taille varie selon chaque personne. Plus le récepteur nicotinique est important, plus le fumeur devra assimiler de nicotine pour le remplir. Or il y a deux façons de voir l'administration de la nicotine:

- Soit, je prend une dose forte de nicotine, et je rempli mon récepteur rapidement pour parvenir à satiété et combler mon besoin

- Soit, je prend une dose légère mais de fgaçon beaucoup plus régulière.

La satiété nicotinique est similaire avec celle de l'alimentation. Si j'ai faim, je vais manger quelque chose de roboratif et vais cesser ma consommation de nourriture. Ou alors je me nourris de choses moins consistante mais en plus grand nombre.

L'idéal pour un vapoteur, quelles que soient le nombre de cigarettes fumées auparavant, est de pouvoir combler l'effet de manque en consommant le moins de e-Liquide possible. La nicotine n'étant par elle-même, aux concentrations proposées, ni toxique, ni cancérigène, il est préférable de consommer le plus fort taux de nicotine supporté par notre gorge. Nous vous conseillons donc plutôt de vous référer au type de cigarette que vous fumiez et à leur force en sensation plutôt qu'à leur nombre.

Si vous étiez habitué à fumer des cigarettes fortes: optez pour un dosage entre 12 et 20mg

Si vous étiez habitué à fumer des cigarettes classiques: optez pour du 12 mg

Si vous étiez habitué à fumer des cigarettes légères: optez pour un dosage entre 6 et 12 mg

La réussite du vapotage est fortement conditionnée par le juste dosage de votre taux de nicotine. Un sous-dosage de votre taux de nicotine vous amènera à une consommation plus grande. Il ne sert à rien de vapoter du 3 mg au lieu du 12 mg si vous vapotez 4 fois plus ! 

Qu'est ce qu'une cigarette électronique?

En forme de tube, de boîte carrée box ou encore de pipe, les cigarettes électroniques présentes sur le marché fonctionnent toutes de la même façon. Elles ont pour rôle de produire de la vapeur de e-liquide (nicotiné ou non) en vue de se substituer à votre consommation de cigarette de tabac. Elles imitent la gestuelle à laquelle vous êtes habitués et offrent des sensations similaire en évitant tout processus de combustion.

En appuyant sur le bouton d'activation de la batterie (appelé aussi switch), votre cigarette électronique va délivrer de la vapeur que vous pouvez inhaler, à l'instar de vos cigarettes de tabac. Cette vapeur est chargée de nicotine, au dosage qui vous convient, pour vous permettre d'obtenir des sensations similaires et vous éviter de fumer des cigarettes, sans ressentir de manque.

 Elles sont équipée d'une batterie qui alimente une résistance qui chauffe et transforme le e-liquide en vapeur. La résistance est constituée d'un fil résistif et de coton. Le coton s'imprègne de e-liquide et lorsque le fil résistif se met à chauffer, il transforme le e-liquide imbibé dans le coton en vapeur que le vapoteur inhale ensuite.


La e-cigarette est un outil majeur de réduction du risque. Elle vous permet de remplacer votre consommation tabagique avantageusement pour votre santé. En effet, elle ne dégage pas les résidus de combustion engendrés par la cigarette classique (goudron, monoxyde de carbone...etc.), qui sont responsables de 95% de la nocivité de la cigarette*.

La cigarette électronique va reproduire les sensations auxquelles vous êtes accoutumés avec votre consommation de tabac. Elle va permettre une délivrance de nicotine et un enclenchement des mécanismes dopaminiques liés au plaisir. La cigarette électronique constituera une aide à la diminution de votre consommation de tabac et à vous aider à arrêter de fumer en se substituant en totalité à vos cigarettes traditionnelles. Elle permet de réduire un bon nombre de symptômes liés au sevrage tabagique (grâce à la présence de nicotine) et permet d'éviter la frustration en offrant plaisir et gestuelle au fumeur.

*Rapport du Public Health of England, update 2019 qui nous indique que la cigarette électronique est 95% moins nocive que la cigarette de tabac.

Les cigarettes électroniques fonctionnent grâce à 3 éléments principaux:

La batterie


Elle fournit l'énergie nécessaire à la vaporisation. C'est elle qui va transmettre à la résistance l'énergie pour chauffer le e-liquide. C'est la batterie qui déterminera l'autonomie (la durée de vapotage possible entre 2 charges), la puissance de la cigarette électronique (en Watts) et donc de sa chauffe.

L'autonomie de la batterie est exprimée en mAh (MilliAmpère Heure). Plus la batterie offre un grand nombre de mAh, plus elle tiendra longtemps dans la journée. A titre indicatif:

- Moins de 1000 mAh: Très petite autonomie / (Moins de 5cig/jour)

- De 1000 à 1500 mAh: Petite autonomie / (Moins de 10cig/jour)

- De 1500 à 2200 mAh: Autonomie moyenne / (De 15 à 20 cig/jour)

- De 2200 à 3000 mAh: Bonne autonomie / 20 cig/jours

- Plus de 3000 mAh: Large autonomie

C'est la batterie qui déterminera l'autonomie (soit la durée de vapotage possible entre 2 charges), la puissance de la cigarette électronique (en Watts) et donc de sa chauffe.

Le réservoir, ou, clearomiseur

Le réservoir, aussi appelé clearomiseur ou atomiseur, est la partie qui se charge de la réserve de e-Liquide et de sa vaporisation. Il contient une résistance qui va chauffer le liquide, un réservoir de e-liquide, et un système de flux d'air. L'air aspiré va rentrer dans le clearomiseur par les trous de flux d'air, se charger en vapeur en passant par la résistance et remonter à votre bouche par une cheminée. 

Pour choisir un clearomiseur, il faut veiller à regarder:

- sa contenance en liquide: plus elle est importante moins vous devrez le recharger.

- son type de tirage: un clearomiseur peut vous offrir un tirage typé cigarette (inhalation indirecte), typé chicha (inhalation directe) ou médiant. Lire + sur le type d'inhalation.

- son système de remplissage: Remplir par le haut ou par le bas.

La résistance

 

La résistance est le composant qui effectue la vaporisation du eliquide. C'est un consommable qui doit être changé régulièrement (entre 7 et 21 jours).

Cette résistance est constituée d'un fil résistif dont la matière peut varier (Kanthal, Inox, Acier...) enroulé en spirale autour d'une mèche de coton.

Le eLiquide va venir imprégner le coton. Le fil résistif chauffe à l'appui sur le bouton de la batterie et transforme le liquide en vapeur. 

Les résistances participent à la puissance de vape de votre matériel. Elles ont une valeur exprimée en ohm (Ω). Plus cette valeur sera faible, plus votre vape sera puissante, volumineuse et typée inhalation directe (chicha). A l'inverse, plus la valeur sera haute, plus votre vape aura un tirage serré typé cigarette, plus savoureuse mais moins puissante.

NB: On considère qu'en deçà de 1 ohm, les résistances offrent une vape subohm plus puissante.

Ces 3 éléments composent toute cigarette électronique même s'ils peuvent revêtir des formats ou des caractéristiques différents.

On pourrait être tenté d'affirmer que seuls la nicotine et l'acte d'inhaler et d'exhaler sont commun à la cigarette de tabac et à la cigarette électronique. En effet, tout les distingue:

- Principe de combustion contre principe de vaporisation

- Aucun ingrédient commun en dehors de la nicotine

- Impact sur la vie quotidienne différent

- Grand écart au niveau budget (la vape est 80% moins chère que la consommation de tabac)

La seule similarité de composition est la nicotine, présente également dans les autres substituts au tabac, dits substituts nicotiniques. C'est grâce à elle que le vapoteur comble le manque de son tabac. Inhalée et à la concentration proposée dans les eliquides, elle n'est pas cancérigène et ne présente pas de dangers particuliers. La nicotine reste un produit addictif dont la consommation est déconseillée aux non-fumeurs.


Avec le tabac, vous exposez votre corps à plus de 4000 substances dont une centaine hautement toxiques et cancérigènes responsables de pathologies très lourdes. Monoxyde de carbone, goudrons, arsenic, ammoniac et de nombreux autres acides sont responsables de cancers et maladies cardio-vasculaires entraînant plus de 70000 décès par an en France.

En comparaison, la cigarette électronique composée d'une base de propylène glycol et de glycérine végétale, d'arômes de qualités alimentaire et de nicotine fait pâle figure en terme de risques. C'est bien là tout son propos. Si elle n'est pas dénuée de toute nocivité, s'il existe encore un manque de données car à son niveau précis d'innocuité, elle est de manière avérée un formidable outils de réduction des risques pour un fumeur.

L'étude commandée par le ministère de la Santé anglais affirme même qu'elle est 95% moins nocive que le tabac brûlé. Cette étude est appuyée en 2017 par une parution dans la revue médicale Annals of Internal Medicine. Cette dernière démontre que les anciens fumeurs ayant arrêté de fumer grâce au vapotage constataient une diminution significative de la concentration de produits toxiques et cancérigènes dans leur organisme. On notera que leur taux de nitrosamines, responsables de cancers du poumons, ont été réduites de 97% chez les vapoteurs exclusifs par rapport aux fumeurs.

En optant pour une méthode d'arrêt du tabac beaucoup moins nocives, on bénéficie des bénéfices de l'abandon des cigarettes sans ajouter un risque équivalent.

Avec le vapotage, vous retrouvez les mêmes bienfaits qu'avec l'arrêt simple du tabac, à savoir: bienfaits arrêt tabac avec cigarette electronique

C'est bien grâce à l'abandon de la combustion que la vape peut prétendre à de tels résultats. Car le goudron et le monoxyde de carbone, pour ne citer qu'eux, ne sont pas des ingrédients natifs des cigarettes mais des substances toxiques engendrée par la combustion du tabac. 

echelle risques santé tabac vape

En 2019, Santé Publique France publiait ses dernières données sur le vapotage. D'après les chiffres 700000 fumeurs ont abandonné leur tabagisme au profit du vapotage depuis 2012. La vape est aujourd'hui le moyen de sevrage tabagique le plus utilisé par les fumeurs en France. 

Moins dangereuse pour la santé

Fait avéré par de nombreuses études scientifiques, la cigarette électronique est beaucoup moins nocive que le tabac. Outil de réduction des risques le plus plébiscité, la forte diminution de la nocivité par rapport au tabac pour la santé (-95%), reste l'argument n°1 des vapoteurs qui ont fait le choix de la vape.

Efficace

La e-cigarette reste la méthode d'arrêt du tabac la plus efficace, selon Santé Publique France avec un taux de réussite de 26% à 32%. Les patchs et autres substituts nicotiniques montrent, quant à eux, une efficacité de 18 à 26%. 

Plus économique

L'argument économique joue également un rôle prépondérant dans le choix du passage à la ecigarette. Avec un coût moyen mensuel de 70 à 80 € contre 300 € pour le tabac traditionnel, la cigarette électronique permet de réaliser une économie annuelle de plus de 2700€ !

Plus de plaisir

Ce qui séduit les vapoteurs dans la cigarette électronique est aussi la continuité de la gestuelle et du plaisir qu'offre le vape. Il existe des saveurs de eliquides pour tous les goûts et chacun pourra trouver chaussure à son pied. La cigarette électronique a réussi ce tour de force de transformer une expérience douloureuse en expérience sympathique et surtout satisfaisante.


Mieux être quotidien

L’absence d’odeur de tabac froid. La cigarette électronique peut laisser une odeur en fonction des arômes vapotés. Mais même lorsqu’il s’agit d’arômes tabac, il n’y a aucune odeur de tabac. Cette odeur laissée par la vape s’estompe très rapidement dans l’atmosphère ambiante et n’est aucune tenace. à la cigarette électronique sont nombreux.

Adieu gingivites et autres maux de bouche ! La vape permet d'abandonner des cigarettes dont la fumée fait des ravages sur notre santé buccaux-dentaire !

Des retrouvailles avec son souffle ! Le monoxyde de carbone dégagé par la fumée de cigarette est le responsable de la diminution du souffle. En effet, le monoxyde de carbone remplace l'oxygène dans le sang. Nos muscles et organes sont donc moins oxygénés. Avec 0% de monoxyde de carbone dégagé, on retrouve son souffle, et on peut à nouveau cavaler sans perdre haleine.

La longévité d'une cigarette électronique va dépendre du modèle choisi. Le seul élement qui a une durée de vie limitée par le temps (hormis la résistance qui doit être fréquemment remplacée), est la batterie lithium.

Une batterie est généralement prévue pour avoir une durée de vie avoisinant les 300 charges complètes (Une charge à 100% ou 2 charges à 50% comptant pour une charge).

La durée de vie dépendra donc de l'autonomie de votre batterie ainsi que celle dont vous aurez besoin. Plus vous serez amené à charger régulièrement votre batterie, moins celle-ci aura une longévité longue.

Si vous avez opté pour une batterie avec accus amovibles (dont vous pouvez retirer les piles), vous aurez la possibilité de renouveller uniquement l'accu et donc de conserver votre cigarette électronique plus lontemps.

Un autre facteur peut influer sur la durée de vie de votre cigarette électronique. Nous ne parlons pas ici de maltraitance avéré envers votre vapoteuse, mais de l'obsolescence possible du matériel. Le monde de la ecigarette évolue à toute vitesse et les modèles ne restent pas tous longtemps sur le marché. Seuls les plus vendus sont produits de longues années par les fabricants. Ainsi, moins le matériel est récent, plus il vous sera difficile de trouver des pièces de rechange parfois nécessaires (vitre pyrex, joints...). Lorsque cela est possible, nous vous conseillons de faire l'acquisition de ces pièces supplémentaires à l'achat de votre cigarette électronique pour être serein par la suite. 

Voici une question compliquée car elle dépend de tout un chacun. Néanmoins ont sait d'ores et déjà que la vapeur n'est présente dans le corps d'un vapoteur que 20 minutes sur 24 heures.

S'il nous est impossible de donner un chiffre en nombre de bouffées, on peut toujours s'en référer au nombre de ml consommé par jour par un vapoteur. Nous préconisons une consommation quotidienne de 2 à 4 ml de liquide. Bien évidemment plusieurs facteurs influent sur cette consommation, à savoir:

- Si on est un vapoteur débutant

- Si l'on vapote sur du matériel puissant

- Si l'on a été contraint de descendre son dosage de nicotine

En effet, lorsqu'on commence la vape, il est normal de beaucoup avoir envie de vapoter dans un premier temps pour contrer ses envies de tabac. On aura donc tendance à tirer plus régulièrement sur sa vapoteuse. Le rythme va se réguler au fils des semaines. Si la situation perdure avec une consommation de eliquide supérieure à 5ml/jour, il conviendra de réfléchir au dosage en nicotine de son eliquide !

Le matériel a également son importance dans la fréquence de vapotage. En effet, les ecigarette à forte puissance, font plus de vapeur. Et qui dit plus de vapeur, dit davantage de e-liquide vaporisé ! La consommation peut alors apparaître plus importante. Les ecigarettes à fortes puissances (>25Watts), obligent aussi souvent le vapoteur à diminuer son taux de nicotine afin de pouvoir vapoter sans tousser. La satiété nicotinique sera plus difficile à atteindre et le vapoteur vapotera davantage.

La cigarette électronique est une solution pour abandonner ses cigarettes de tabac, elle est un moyen de sevrage tabagique efficace même si, elle ne peut être considérée comme un moyen de sevrage nicotinique. Elle permet de réduire de 95% les risques pathologiques par rapport au tabac et est donc considéré comme un outil de réduction des risques. La vapoteuse est aujourd'hui le substitut nicotinique le plus efficace, devant les patchs de nicotine, les inhalateurs ou les gommes à mâcher selon des études récentes, notamment le baromètre Santé Publique France paru en juin 2019.

La cigarette électronique est un outil pour arrêter de fumer

La e-cigarette s'adresse aux fumeurs qui veulent stopper le tabac. Si vous n'êtes pas fumeur, ne vapotez pas ! Même si l'effet passerelle entre vape et tabac n'a jamais été démontré, ne commencez pas à vapoter si vous n'êtes pas fumeur, même avec un liquide sans nicotine. Le meilleur restera toujours de ne pas fumer et de ne pas vapoter !

Si vous êtes fumeurs, la cigarette électronique peut être une bonne alternative pour cesser le tabac sans frustration et en conservant du plaisir. Moins nocive pour la santé que le tabac, la e-cigarette est d'un très bon bénéfice / risque pour les fumeurs qui ne parviennent pas à se défaire de leur cigarette.

Comment arrêter de fumeur avec la cigarette électronique?

Pour mettre toutes les chances de votre succès afin de réussir votre arrêt du tabac avec la cigarette électronique:

Choisissez le matériel qui vous est adapté: Il vous faudra bien prendre en compte les caractéristiques de la cigarette électronique que vous comptez acquérir. Soyez vigilant ce que l'autonomie de la batterie soit nécessaire et que le réservoir (clearomiseur) soit bien adapté pour un arrêt du tabac et non une vape récréative, agréable mais peu efficace dans une optique de sevrage.

Il existe 2 grand type de vapotage: la vape de sevrage et la vape récréative. Si la vape récréative est fun et permet de faire de gros nuages, les puissances exigées ne permettent généralement pas de pouvoir vapoter à un dosage moyen ou fort. Le vapoteur va tousser car la sensation en gorge (hit) sera trop important avec les dosages de nicotine recommandé pour l'arrêt du tabac. On recommandera donc au fumeur d'utiliser un matériel qui demande une puissance modérée, un tirage restreint qui permet une inhalation indirecte (bouche puis poumon) et un dosage de nicotine pertinent. Rien n'empêche d'avoir un deuxième matériel de vape plus axé sur le fun et les gros nuages en complément, mais le premier est indispensable dans une idée d'abandon du tabac.

Choisir un e-liquide dont le goût vous plaît: Il existe une multitude de choix avec des saveurs tabac, menthe, fruitées ou gourmandes. Le tout est de trouver un liquide dont le goût vous convient et que vous prendrez plaisir à vapoter.

Choisir le bon dosage de nicotine: La nicotine sera votre meilleure alliée pour vous défaire de vos cigarettes de tabac. Ne la négligez pas, c'est l'élément primordiale dans la réussite de votre projet. Un taux de nicotine suffisant, dès le départ, est vraiment la clé de la réussite ! Pour commencer la cigarette électronique, les e-liquides aux sels de nicotine semblent être une bonne alternative car ils permettent un taux de nicotine élevé sans gêne en gorge. Avec le bon taux de nicotine, vous ne souffrez pas de frustration et pourrez facilement passer à une consommation 100% vape.

NB: Si vous êtes un gros fumeur, n'hésitez pas à vous faire accompagner par un médecin ou un tabacologue. Ces derniers peuvent vous aider à mettre au point une stratégie globale en combinant par exemple, cigarette électronique et patch dès le début, si votre besoin nicotinique est très important.

Les cigalike

Lorsqu'on souhaite débuter la cigarette électronique, il est légitime de chercher à remplacer ses cigarettes classiques par un modèle leur ressemblant en terme de taille et de format. Cependant, nous avons tendance à vous décommander fortement les cigarettes électroniques jetables ou les modèles ciga-like. En effet, ce type de cigarette électronique offre une autonomie de batterie très limitée, une puissance bien trop faible par rapport aux besoins d'une personne qui fume du tabac. Si ces e-cigarettes présentent un certain attrait, elle risquent de ne pas satisfaire aux besoins des fumeurs. Elles peuvent en cas de forte réticence, mettre le pied à l'étrier en confortant la notion comportementale du fumeur, et serviront en ce cas à être le déclencheur de la découverte de modèles plus efficaces.

Les cigarettes électronique à fortes puissances

A l'inverse, Il n'est pas nécessaire d'opter pour le kit de cigarette électronique le plus puissant du marché ! Cela peut même devenir contre-productif ! Un kit avec une puissance élevée et une vape très aérienne peut présenter des inconvénients dans une démarche d'arrêt de la cigarette de tabac. 

Si la puissance est élevé et le flux d'air très aérien, vous ne pourrez pas vapoter sur plus de 6 mg/ml de nicotine sans gêne en gorge. Vous risquez alors d'être sous-dosé en nicotine et de courir derrière votre satiété nicotinique toute la journée ! L'effet? une sur-consommation de e-liquide et un risque de retour aux cigarettes de tabac. 

cigarette electronique fonctionnement

Le coût d'une ecigarette et du vapotage

La réponse exacte à cette question dépendra fortement de vos habitudes de consommation. Nous ne vapotons pas de la même façon, sur le même matériel et au même rythme. Nous allons cependant vous donner une estimation pour un ancien fumeur de 20 cigarettes / jour.

  • L’achat du kit : Le Kit complet pour démarrer la cigarette électronique vous coûtera entre 25 et 90 € en fonction du modèle.
  • Le e-Liquide : Une fiole de 10 ml coûte entre 5.9 et 6.90 €. La consommation moyenne sera aux alentours de 100 ml par mois. Soit un budget de 60 à 70 euros
  • Les résistances : Elles se changent tous les 7 à 15 jours et coûtent entre 1.5 et 4 euros. Soit un budget moyen de 10 à 15 euros.

 

Une fois l’achat du kit effectué, la consommation mensuelle pour le fumeur d’un paquet par jour devra donc s’établir autour de 70 à 85 €/ mois. En comparaison avec un budget tabac de 300 €/ mois. Soit une économie annuelle de près de 2600€.

Avec une économie de 71% de son budget tabac, le vapoteur réalise déjà une belle opération pour son portefeuille. Il est évidemment possible de vapoter toujours moins cher. Comme pour tous les produits de la planète, on trouvera des e-liquide ou du matériel moins cher quelquepart.

Concernant les e-liquides, il faudra néanmoins être vigilant sur la qualité des eliquides proposés à bas prix. Le Liquide est un produit sensible que l'on envoie directement dans nos poumons. Pour obtenir, du eliquide à prix bas, les fabricants font souvent le sacrifice de la qualité de l'arôme, augmentent la proportion d'édulcorants et d'additifs vanillés, très sucrés et peu chers à l'achat. Les édulcorants peuvent poser problème car ce sont des composés non volatiles qui ne se vaporisent pas. Il reste donc sur la résistance lors de la phase de vaporisation et entraîne des produits de dégradations méconnus. 

La carte Club OMVP pour vapoter moins cher à l'année

Pour vapoter moins cher toute l'année, Ô Mon VapO a mis en place une carte Club qui vous ouvre le droit à des réductions sur tout type de matériel de vape et de liquide.

Avec l'achat de la carte à 14.99€, vous bénéficiez de remises sur les liquides, de résistances offertes, de remises sur le matériel et de baisse plus conséquentes lors des opérations de promotion. Prise au moment ou on débute la cigarette électronique, la carte est souvent rentabilisée dès le premier achat !

Les liquides en vrac: Moins chers mais souvent limités en choix de nicotine

Les e-Liquides en vrac permettent de diminuer le prix d'achat de son e-liquide au ml. Le principe? Des eliquides non nicotinés en fioles de 1 litres, que l'on peut acheter par 30ml, 50 ml ou 100 ml. Le client les nicotinera ensuite grâce à des boosters.

L'inconvénients principal de ce système étant que le liquide n'étant pas nicotiné et les boosters sans arômes, au delà d'un dosage de nicotine de 6mg, le liquide perd grandement en saveur. Par exemple, pour nicotiner 100ml de liquide en 12 mg, il faudrait ajouter 120 ml de boosters sans goût ! Cela le diluera de trop et manquera inévitablement de saveur.

On ne nicotine donc pas les grands contenants au delà de 6 mg de nicotine. Ces formats sont idéaux pour les vapoteurs de 3 ou 6 mg de nicotine.

Attention! Si vous avez besoin de 12mg de nicotine dans votre eliquide mais que vous vapotez du 6mg car il est moins cher, le calcul ne sera pas bon !

>> En sous-dosant la nicotine, vous augmenterez mécaniquement votre consommation. Là ou un vapoteur de 12 mg pour 15 cigarettes par jour a une consommation de 2.50 ml par jour (soit 44.25€ par mois) , il pousse à 5 ml en vapotant du 6mg (soit environ 55€ par mois)

L'économie réalisée sur le prix au ml et sur sa santé est donc défavorable.

Les différents types de cigarette électronique

cigarette electronique POD

Les PODS sont des cigarettes électroniques très compactes, légère et nomades qui intègre une cartouche réservoir de liquide magnétique. Celle-ci s'aimante très facilement au corps de la batterie. 

Les PODS sont des modèles vraiment prêts à l'emploi et facile d'utilisation. 

Il existe des pods avec des cartouches jetables. Lorsque la résistance montre des signaux de faiblesses on remplace alors toute la cartouche réservoirs. Si elles sont moins écologiques et un peu moins économiques, ces cigarettes électroniques offrent un confort et une simplicité d'utilisation sans pareil.

Les autres pods voient la possibilité de changer uniquement la résistance. Opération régulière et indispensable elle ne prend que 2 minutes. En effet, les pods proposent maintenant tous une insertion de résistance sans avoir besoin de visser ! 

La batterie des pods est rechargeable. Si l'autonomie des pods est généralement faible <1500 mah, ceci est compensé par une recharge très rapide en moins d'une heure.

cigarette electronique TUBE

Les cigarettes électronique dîtes "tube" sont des vapoteuses de forme cylindrique. Souvent assez simple d'utilisation, elle ne possède que peu de réglagles et sont faciles à prendre en main. Un bouton principal d'activation appelé switch permet d'allumer /éteindre et vapoter.

On trouve des cigarettes électroniques tube de différents diamètres et donc de différentes autonomie. Elles proposent généralement un format 19 à 22 mm pour une autonomie de 1500 à 2000 mAh ou un diamètre de 24/26 mm pour aller chercher une meilleure autonomie aux alentours des 3000 mAh.

cigarette electronique TUBE

Les cigarettes électroniques dîtes "Box" sont des ecigarettes sous forme de boitier. Cette boîte contient la batterie ainsi qu'un chipset électronique et souvent un écran permettant des possibilités de réglages et délivrant les informations utiles pour sa vape.

Les avantages des box résident dans 2 atouts majeurs: une autonomie plus importante et la possibilité de moduler sa vape à ses envies au travers de réglages précis.

L'écran dispense aussi les informations utiles à savoir: L'autonomie disponible, la valeur de votre résistance, la puissance de réglage ou encore l'intensité en Volt (moins utilisée).

La plupart des box offrent des modes de vape différents qui peuvent s'avérer utiles. On trouve aussi d'autres fonction plus "gadget" telle que l'affichage de l'heure, la possibilité de changer les couleurs, des modes tactiles ou même des jeux !

On distinguera 2 types de Box différentes:

- Les Box avec une batterie intégrée: La batterie est soudée à l'intérieur du boîtier et le rechargement s'effectue uniquement via le port usb en façade.

- Les Box avec batterie (accu) amovible: La pile, appelée accu, ne fait pas corps avec le boîtier et peut-être retirée grâce à système de clapot, de clapet ou de bouchon.

Ces dernières présentent l'avantage d'une plus grande longévité car quand la batterie s'affaiblit, il est possible de remplacer uniquement l'accu et non toute la box.

Elles permettent également de bénéficier de plus d'autonomie. Nativement les accus proposent 3000 mAh. De plus, vous pouvez avoir plusieurs accus chargés que vous remplacez au sein de votre box au cours d'une même journée.

En effet, les accus se rechargent directement dans le corps de la box via le port USB mais peuvent également être chargés seul, par paire, par 4 ou même par 6 ou 8, dans un chargeur d'accu externe.

Les cigarettes électroniques de format Box, bien que plus encombrantes, sont celles qui offrent la vape de meilleure qualité et la vape la plus modulable.

cigarette electronique MODS

Les MODS viennent du terme "Modifiés". On a donné cette appellation dans les tout débuts de la vape, quand l'offre de cigarette électronique était très limitée. Certains vapoteurs, on alors décidé de créer leur propres cigarettes électroniques, plus performantes, en modifiant celles existantes ou en modifiant des matériaux et objets qui n'étaient pas jusque là pas destinés à un usage de vape.

Le terme s'est ensuite démocratisé pour qualifier des cigarettes électroniques avec accu amovibles. On distinguait alors les mods électroniques des mods mécaniques, ne contenant aucune électronique.

A l'époque, les mods mécaniques étaient les seuls qui, en utilisant la loi d'ohm, permettaient d'atteindre des puissances élevées. 

Aujourd'hui, la plupart des box électroniques du marché pourraient être qualifiées de Mods électro.

Les Mods mécaniques ont quand à eux céder beaucoup de terrain face à une offre de vape et des chipset électronique qui ont gagné en qualité et en puissance, tout en maintenant le vapoteur en sécurité. Les mods mécaniques ne présentent pas de protection de sécurité et ont toujours été réservés à un public très avertis maîtrisant la loi d'ohms et les question d'ampérage des accus. 

S'ils permettent des compacités étonnantes et des design parfois époustouflants, ils restent destinés à des aficionados passionnés de vape avec une fibre de collectionneur.

cigarette electronique Puff

Les Puffs sont des cigarettes électroniques jetables dont l'utilisation est très simple. Une fois le liquide ou la résistance consommée on la jette.

Dramatique sur leur aspect écologique, elles sont également très onéreuse (200€ par mois pour quelqu'un qui veut arrêter de fumer avec).

Prisées par les jeunes vapoteurs et très diffusées sur les réseaux sociaux, elles ont connues un essor fulgurant en France en 2021.

Chez Ô Mon VapO, nous avons en conscience choisis de ne pas vendre de puffs, car nous proposons du matériel moins cher, plus efficace et moins délétère pour la planète.

Pour les accros aux puffs ou les curieux, nous avons choisis de vous faire plaisir tout de même en faisant rentrer les PUFFS JUICE de chez The FUU afin de vous permettre de vapoter les mêmes saveurs dans des petits pods RECHARGEABLES à pas cher. La Puff Juice c'est comme une puff avec 6000 bouffées, 10 fois moins cher et en n'utilisant qu'une seule batterie !

L'utilisation d'une cigarette électronique au quotidien

Les premiers pas avec ma vapoteuse

Vous voici en possession de votre premier kit de cigarette électronique. Pour l'utilisation quotidienne de votre cigarette électronique, vous n'aurez qu'à veiller à:

- Avoir une batterie chargée

- Avoir un réservoir toujours rempli de e-liquide

- Changer régulièrement vos résistances.

 

Le changement de résistance doit s'effectuer quand vous rencontrez un des signaux suivants:

- Un goût de brûlé

- Une baisse de la production de vapeur

- Des fuites inexpliquées

Quid des premières choses à faire avec votre e-cigarette et votre liquide:

1. Je charge ma batterie à fond

cigarette electronique utilisation chargement batterie

Une batterie neuve doit toujours être rechargée pleinement avant utilisation. Les batteries, box ou tube, sont munies d'un port micro-USB ou USB-C pour le chargement. Sinon vous risqueriez de perdre jusqu'à 20% d'autonomie de la batterie. A l'achat d'un kit un câble vous est toujours fourni. Branchez le câble dans le port de votre batterie et dans un adaptateur secteur (non fourni) pour le brancher sur une prise de courant. Il est toujours préférable de charger directement vos batteries sur le secteur que depuis un ordinateur (la tension est plus stable).

2. J'amorce et je place ma résistance

cigarette electronique utilisation resistance amorce

Choisissez une des résistances présentes dans votre kit (nous conseillons celle à la valeur en ohm la plus élevée). Une résistance est peut-être déjà pré-installée. Si vous voyez le coton au travers de petits trous sur votre résistance, vous pouvez y déposer une ou 2 gouttes de liquides. Cela permettra de l'amorcer. Vissez ou insérez ensuite votre résistance dans la base de votre réservoir.

3. Je remplis mon réservoir de eliquide

cigarette electronique utilisation remplissage eliquide

Remplissez votre réservoir de e-liquide. 

> Si votre réservoir se remplit par le haut, ouvrez, glissez ou dévissez la bague supérieure pour laisser apparaître le trou de remplissage. Remplissez de eLiquide.

> Si votre réservoir se remplit par le bas, dévissez la base de votre réservoir, retournez votre réservoir, remplissez de e-liquide sur le côté (jamais dans la cheminée centrale), revissez le tout.

> Si vous utilisez des cartouches de Pods, retirez la cartouche magnétique de la batterie, soulevez la languette en silicone pour accéder au trou de remplissage.

Important ! Attendez toujours 5 à 10 minutes que votre résistance s'imprègne bien de eliquide avant de vapoter.

4. Je connecte mon réservoir à ma batterie

cigarette electronique connexion batterie réservoir

Vissez ou insérez votre réservoir sur votre batterie chargée. Vous pouvez allumer votre batterie avec 5 clics rapides sur le bouton.

5. Je vérifie les réglages et le débit d'air

cigarette electronique reglage debit d'air

Vérifiez que votre bague de flux d'air est bien ouverte. Vérifiez les réglages éventuels de votre box et choisissez les en fonction des indications de la résistance. Au départ, choisissez la puissance en W la plus faible recommandée. Vous pourrez l'augmenter par la suite par palier.

6. J'attends l'imprégnation de ma résistance et je vapote !

cigarette electronique utilisation vapotage

J'attend les 5 à 10 minutes d'imprégnation de la résistance. Je tire une toute petite bouffée de contrôle. Si le goût est bon, je vapote ! 

NB: Si vous sentez un léger goût de brûlé, votre résistance n'a pas absorbé suffisamment de liquide pour être chauffée. Attendez encore quelques minutes.

NB2: Il se peut que le goût du liquide ne soit pas optimum les 10 premières bouffées. C'est uniquement le temps que le coton s'imprègne totalement de la saveur du liquide.

La cigarette électronique et la santé

cigarette electronique et santé

Existe-il un vapotage passif ? A cette question le Royal College of Physicians de Londres a répondu « non » dans une étude de 2016. Le vapoteur rejette une partie de la vapeur produite dans l’atmosphère ambiante. Il est donc légitime de se poser cette question car l’entourage peut être exposé passivement à la nicotine.

« La nicotine de la vapeur exhalée peut être déposée sur les surfaces, mais à des niveaux si bas qu'il n'est guère plausible que de tels dépôts puissent entrer dans le corps à des doses qui pourraient causer des dommages physiques pour l'entourage. ».

De plus, la vapeur retombe au sol extrêmement rapidement par rapport à la fumée d’une cigarette classique. La nicotine n’étant pas cancérigène ni toxique aux concentrations proposées dans les e-liquides, on ne peut donc pas parler de vapotage passif. Les seuls cas dans lesquels la vapeur de cigarette électronique puisse présenter une nocivité pour la santé est celui d’un mésusage ou d’une mauvaise utilisation (résistance brûlée par exemple). L’odeur de brûlé est forte et caractéristique. Dans ce cas, il faut que le vapoteur cesse son utilisation et remplace la résistance par une nouvelle !

Grossesse et Vapotage: Les dernières études et la publication Sovape*

Une étude parut dans l’Américan Journal of Obstetric nous rassure quant à l’utilisation de la cigarette électronique lors de la grossesse.

Ils ont mené cette étude parmi des utilisatrices de cigarettes électroniques enceintes fréquentant une grande maternité ( 8500 nourrissons par an). Les résultats maternels et néonataux ont été recueillis après l’accouchement et comparés à un groupe de la même période de fumeuses et de non-fumeuses. Les conclusions de cette étude aboutissent au fait que l’utilisation de cigarettes électroniques pendant la grossesse n’est pas associée à un faible poids à la naissance, à un accouchement prématuré ou à des risques supplémentaire de fausse couche. Les résultats maternels et néonataux semblent être similaires à ceux des non-fumeurs.

Les risques de la fumée de tabac pendant la grossesse et pour l’enfant sont connus : fausse couche, accouchement prématuré, retard de croissance in-utérin, malformation, bébés plus petits et fragiles à la naissance… Outre les composants toxiques de la cigarette, le monoxyde de carbone est un terrible poison qui perturbe l’oxygénation du fœtus. Il vaut donc de très loin vapoter plutôt que fumer durant la grossesse pour les femmes qui ne peuvent arrêter toute consommation nicotinique.

Le professeur Etter a d’ailleurs œuvré pour la rédaction d’un guide soulevant les interrogations sur le vapotage et la grossesse. Vous pouvez le télécharger ici.

Le Sovape, par l'intermédiaire du Pr Lowenstein et du Dr Adler, nous offre une publication au sujet de la grossesse et du vapotage et nous éclaire sur les dernières données et études scientifiques sur ce point. Alarmés par une prévalence tabagique encore trop importante parmi la population des femmes enceintes (54.2% des femmes fumeuses enceintes ne parvenant pas à arrêter de fumer pendant leur grossesse), et des recommandations d'arrêt du vapotage, par l'entourage et certains médecins gynécologues, qui mènent parfois à un retour au tabac des femmes vapoteuses, il leur semblait urgent de créer et diffuser cette publication avec des données récentes à destination des femmes enceintes et de leur entourage.

>> Lire la publication de SOVAPE sur la grossesse

* SOVAPE est une association qui se consacre à la promotion de la réduction de risques du tabagisme en axant particulièrement son regard et ses actions sur le vapotage. Organisatrice du Sommet de la Vape, elle réunit en congrès les spécialistes français et internationaux.



Une publication importante à diffuser pour les femmes enceintes et leur entourage

Les femmes quand elles sont enceintes sont soumises à de nombreux conseils, émanant tantôt de l'entourage, tantôt des professionnels de santé, dont un des principales est l'arrêt de leur consommation de tabac pour celles d'entre elles qui sont fumeuses. En effet, le tabagisme induit des risques de santé non négligeables pour la mère mais aussi pour le foetus. En effet le tabagisme accroît les risques de fausses couches, d'accouchement prématurés et double les risques de mort subite du nourrisson. La présence de combustion dégageant du monoxyde de carbone qui remplace l'oxygène parvenant aux cellules, ainsi que les nombreuses substances toxiques de la fumée de cigarette, impliquent une cessation du tabagisme pour minimiser les risques pendant la grossesse.

Mais vers quelle méthode se tourner? Comment mener de front sa grossesse en la combinant avec un arrêt du tabac? On demande beaucoup aux femmes enceintes qui sont en plus face au jugement permanent de leur entourage. Beaucoup de femmes enceintes reçoivent le conseil d'arrêter également de vapoter, de limiter leur consommation de e-liquide nicotiner voire de continuer de fumer 1 à 2 cigarettes par jour pour éviter le stress. 

La publication du Sovape permet de faire le point sur ces questions en se basant sur des articles et publications scientifiques autour de ce sujet. Nous vous recommandons très fortement sa lecture ainsi que sa diffusion. Elle permet de faire un constat sur la prévalence tabagique des femmes enceintes, de comprendre les risques et donne des clés pour pouvoir choisir sa méthode d'arrêt du tabac pendant la grossesse.

Dotée d'une bibliographie solide, le Pr Lowenstein et le Dr Adler, nous fournissent des informations importantes et actualisées à ce sujet.

Vapotage et grossesse: Les points principaux

Voici quelques point clés à connaître et retenir:

  • Le tabac est un facteur de risque majeur, et ce, dès une cigarette par jour. L'ennemi reste la combustion.

  • Toutes les solutions sont bonnes à envisager pour quitter le tabac durant la grossesse. Qu'ils s'agissent des patchs nicotiniques, de la cigarette électronique ou des méthodes comportementales d'arrêt. 
  • Il faut accompagner les femmes enceintes, les écouter, et établir un protocole de sortie du tabac adapté, avec bienveillance et sans jugement.
  • La grossesse augmente la métabolisation de la nicotine chez les fumeuses et donc accroître les sensations de manque. 
  • Aucune étude n'a démontré une toxicité de la nicotine sur la grossesse.

Il est tout à fait possible de fumer du tabac et d’utiliser la cigarette électronique. C’est cependant une pratique, qui si elle peut aider à court terme doit être rapidement abandonnée en vue d’un objectif 100% vape. Il est utile de rappeler que fumer ne serait-ce qu’une seule cigarette par jour augmente les risques de pathologie cardio-vasculaires de 60%. Cela peut néanmoins être une aide au départ, notamment concernant les cigarettes difficiles à abandonner (réveil, café, repas…) mais il faudra rapidement trouver une bonne adéquation entre les besoins du fumeur, le matériel de vape et le dosage de nicotine afin de pouvoir abandonner sans stress, ces dernières récalcitrantes.

Contenu d’accordéon

Les Causes

Il est possible que l'on tousse les premiers jours de vape. Explications !

  • La façon de vapoter est différente: Tirez plus doucement sur votre cigarette électronique et n'envoyez pas la vapeur directe en gorge. Cela vous permettra de bien appréhender le volume de vapeur en gorge. L'apprentissage se fait généralement en quelques dizaines de bouffées !
  • Votre gorge est irritée par le tabac. Et oui ! Ce qui fait tousser dans le vapotage c'est la consommation de cigarette de tabac ! Votre gorge est irritée et le passage du propylène glycol qui compose votre e-liquide vient picoter dans votre gorge. Cette sensation désagréable disparaît en quelques jours. Moins vous consommerez de cigarette traditionnelle , plus il vous sera agréable de vapoter !
  • La puissance de votre vape est trop élevée ou votre matériel inadapté. Il existe plusieurs types de cigarettes électroniques. Certaines sont faîtes pour faire beaucoup de vapeur et fonctionner sur des puissances élevées. Ce type de e-cigarette est davantage destinée aux vapoteurs avertis qui vapotent sur des taux de nicotine faibles. Si votre puissance est trop élevée, diminuez-la, en augmentant la valeur en ohm de vos résistances.
  • Le dosage de nicotine est trop élevé. La nicotine amplifie le "hit" en gorge, il est donc possible que cela soit la cause de votre désagrément. Attention cependant ! Il est normal et courant de tousser au début et il serait fort dommage de se sous-doser en nicotine au risque de diminuer les chances de réussite du vapotage. N'hésitez pas à demander conseil à votre vendeur pour trouver ensemble un juste équilibre.

Si la toux ne passe pas au bout de quelques jours, rendez-vous en boutique, ou contactez-nous, il existe aujourd'hui des solutions, telles que les sels de nicotine, que nous étudierons ensemble !

Vous avez mal à la tête de manière plus récurrente depuis que vous vapotez ? Il est possible que certaines personnes présentent des céphalées lors du passage à la vape. Ceci est majoritairement dû à un manque d’hydratation. N’hésitez pas à boire un peu plus d’eau qu’à l’accoutumée. Cela peut être également lié à un dosage de nicotine trop important, voyez pour le diminuer et voir si cela s’améliore. Si malgré cela les problèmes persistent n’hésitez pas à aller consulter votre médecin.

Cette question est importante voire cruciale. En premier lieu, ne tentez pas de descendre votre taux de nicotine tant que vous continuez une consommation de cigarette de tabac. Descendre en nicotine est une intention très louable mais elle demande d'éviter la précipitation pour ne souffrir d'aucun inconfort ou envie de retour aux vraies cigarettes. Un dosage de nicotine cohérent reste la clé pour éviter de fumer du tabac.

Pourquoi diminuer son taux de nicotine?

La diminution volontaire de nicotine n'est intéressante que lorsque vous avez la volonté d'arrêter le vapotage et que vous avez stabilisé votre consommation sur un taux. La nicotine au dosage prévu dans les e-cigarettes (même du 20 mg/ml !) ne présente pas de risque pour votre santé. Il n'est pas plus dangereux de vapoter en 16 mg qu'en 3 mg sauf pathologies ou états particuliers: grossesse, maladie cardio-vasculaire, post opératoire...

Si vous descendez votre dosage de nicotine trop précocement vous serez amenés à vapoter dans une proportion plus importante. Pour le porte-monnaie comme pour la santé, il est préférable de vapoter moins sur un dosage plus fort, plutôt que d'inhaler plus d'arômes en doublant sa consommation !

Comment diminuer volontairement mon dosage de nicotine?

Essayez de diminuer votre taux de nicotine par petits paliers. Si le pas est trop grand entre 2 dosages, n'hésitez pas à mélanger 2 taux de nicotine à parts égales. Le taux de nicotine obtenu au final sera la moyenne des 2. 

Soyez à l'écoute de votre corps ! Essayez et n'ayez pas peur de jouer avec vos taux de nicotine en restant à votre écoute. Si vous sentez une hausse importante de votre consommation et du stress, il faudra peut être remonter votre taux, quitte à ré-essayer plus tard !

Soyez motivés mais ne vous fixez pas d'objectifs trop drastiques. La cigarette électronique n'est qu'un outil de réduction du risque. Elle vous facilite la tâche quant à la "défume" mais arrêter la cigarette électronique demande une source de motivation supplémentaire. Avoir un objectif est important dans le processus, mais restez indulgent envers vous-même et allez-y pas à pas !

Les 11 commandements du vapotage

Choisissez un kit de cigarette électronique qui vous permettra de vapoter toute la journée sans avoir à procéder à un chargement.

Choisissez le dosage de nicotine nécessaire pour pallier à votre satiété nicotinique et aux symptômes de manque. Ne sous estimez pas votre besoin nicotinique.

Utilisez une puissance modérée, suffisante pour la génération d'un volume de vapeur satisfaisant.

Ne pas vous inquiéter de la toux du départ. La gorge d'un fumeur est irritée par le tabac. Le e-liquide peut picoter la gorge dû à la présence de nicotine et de propylène glycol. Cette toux cessera assez rapidement si vous diminuez ou stoppez votre consommation tabagique.

Ne soyez pas surpris de trouver un goût différent de celui d'une cigarette de tabac. La combustion donne une grande partie du goût d'une cigarette et toute sa nocivité. Le fait de la vaporisation offre des saveurs différentes mais dont le plaisir sera supérieur, une fois que vous aurez déniché le e-liquide qui vous convient.

La manière de vapoter et prendre les bouffées diffère de celle d'une cigarette classique. L'habitude vient très rapidement. Les aspirations sont plus lentes et plus tranquilles. Vous appuierez sur le bouton de la batterie le temps de la bouffée pour le relâcher ensuite.

Faîtes attention à vos résistances. Les résistances sont des consommables. Au et à mesure du temps, elles s'encrassent et il est important de les changer. Un goût de brûlé, des fuites ou un faible volume de vapeur induisent souvent un changement de résistance. Elles se remplacent environ tous les 7 à 15 jours. Veillez à en avoir d'avance !

Lors de la mise en place d'une nouvelle résistance, il est nécessaire d'attendre la correcte absorption du e-liquide par le coton avant de vapoter. Vous pouvez pré-imprégner votre résistance de quelques gouttes de liquide avant de vapoter et attendre 5 minutes avant de vapoter !

Stabilisez sur chaque taux de nicotine avant d’entamer une descente en nicotine et ne pas hésiter à remonter le taux de nicotine si besoin. Surveillez votre consommation en ml, quand elle atteint 2 ml/jour, vous pouvez tenter de descendre de taux. 

Vapoter sans vous soucier du nombre de bouffées au départ. La cigarette électronique est moins efficace en terme de pénétration rapide de la nicotine à nos cellules. Il est normal d’avoir l’impression de beaucoup vapoter, surtout au début. Si votre consommation vous paraît vraiment trop importante, le dosage de nicotine est peut être sous-évalué.

Ne pas se fixer des objectifs trop difficiles et être indulgent avec soi même. Par exemple, dans les premiers temps vous pouvez être très tenté par une vraie cigarette. Si cette situation vous stresse, vous pouvez craquer, pas de panique, ne le considérez pas comme un échec. L’idée restant quand même de vapoter exclusivement. D’expérience, lorsqu’on vapote et fume en même temps, le tabac finit souvent par gagner...

La règlementation sur le vapotage

Contenu d’accordéon

Le vapotage a été légalement interdit dans les endroits suivants :

-          Transport en commun

-          Lieux destinés à l’accueil du jeune public

-          Espace de travail fermés et couverts à usage collectif (à l’exception des ERP – établissement recevant du public tels que les magasins, cafés ou restaurant)

A savoir ! Si les lieux nommés ci-dessus sont tous interdit au vapotage par la loi, certains établissement privés ou publics n’étant pas régi par cette même loi peuvent interdire le vapotage dans leur règlement intérieur. Avant de vapoter quelque part, assurez-vous bien que vous en avez l’autorisation et n’hésitez pas à le demander. De même, respectez les règles de bienséance visant à ce que votre vapotage ne dérange pas votre entourage immédiat.

loi sur la cigarette électronique

Cigarette électronique: La FAQ

L’entretien d’une cigarette électronique est relativement simple. Suivez ces quelques conseils pour la longévité de votre matériel !

  • Veiller à changer ses résistances régulièrement (tous les 7 à 15 jours). Une résistance se change notamment si vous avez un goût de brûlé, ne vapotez plus avec.
  • Veiller à toujours avoir un remplissage de e-liquide adéquat.
  • Vous pouvez nettoyer votre embout buccal (drip tip) à l’alcool, au vinaigre blanc, et veillant bien à le rincer à l’eau clair et à bien l’essuyer.
  • Vous pouvez nettoyer votre réservoir de liquide. Pensez bien à ôter la résistance, passez le à l’eau claire, ou laissez tremper dans du vinaigre blanc, de l’eau avec du bicarbonate de soude ou les 2 (attention ça mousse fort). Rincez à l’eau clair et bien essuyer.
  • Nettoyer régulièrement les pas de vis des batteries et réservoirs à l’aide d’un chiffon doux.
  • Ne pas trop serrer les pas de vis. Et toujours refermer un pas de vis après l’autre pour éviter de trop les serrer et de les bloquer.

Les Causes possibles

Un goût de brûlé sur une cigarette électronique peut signifier 2 choses:

  • La résistance est encrassée et a besoin d'être changée. Depuis combien de temps vapotez-vous sur la même résistance? Si la réponse est "Plus de 7 jours", alors il vous faut la remplacer.
  • Le coton qui compose la résistance n'était pas assez imprégné de e-liquide. On a donc chauffé du coton sec, ce qui explique ce goût de brûlé



Remédier au problème

Dès qu'un goût de brûlé survient, il convient d'arrêter de vapoter et régler le souci:

  • Vérifiez le niveau de e-liquide dans le réservoir
  • Pensez à espacer les bouffées
  • Diminuez la puissance délivrée par votre batterie

> Ré-imprégnez le coton, vous pouvez mettre 1 à 2 gouttes de e-liquide max dans la résistance. Vous pouvez également boucher les trous de flux d'air de votre réservoir et aspirer doucement dans votre réservoir sans appuyer sur le bouton de la batterie pour forcer le e-liquide à remonter dans la résistance.

Changer la résistance. Quand le coton a trop brûlé, il gardera le goût. Il faut donc changer la résistance.

Les Causes possibles

Votre cigarette électronique fuit par les trous de flux d'air de votre réservoir ou vous avez des remontées de e-liquide en bouche? Le coton de la résistance de votre e-cigarette a sûrement absorbé trop de liquide...

  • Une résistance trop vieille: Le coton s'est ratatiné à l'intérieur de la résistance et laisse filer le liquide. Si votre résistance a plus de 7 jours, changez-la !
  • La puissance de votre batterie est trop basse par rapport à la capacité d'absorption de votre résistance.
  • Pour les réservoirs à remplissage de liquide par le haut, vous n'avez pas fermé le flux d'air avant de remplir de e-liquide.
  • Votre réservoir est presque vide de liquide, l'air est plus présent que le liquide dans le réservoir et va forcer par pression de liquide à s'échapper par le bas.
  • Le verre de votre réservoir est fissuré, un joint est manquant...
  • Le e-Liquide est trop fluide par rapport à la capacité d'absorption de la résistance

Comment y remédier?

Vérifiez que le réservoir n'est pas cassé ou fissuré, que tous les joints sont présents, que le réservoir est rempli à plus d'1/4 de liquide et que la résistance utilisée n'est pas trop vieille.

Si la puissance de votre vape est trop faible par rapport à la puissance préconisé pour la résistance utilisée, augmentez-la.

Evacuez le trop plein de e-liquide en dévissant le réservoir de votre batterie. Puis, mettez un mouchoir pour récupérer le liquide qui va sortir par le flux d'air et soufflez dedans en levant au maximum le réservoir vers le haut.

Régler le problème

Votre cigarette électronique ne fait plus de vapeur? La batterie clignote ou le voyant ne s'allume pas du tout?

  • Votre batterie est éteinte. Il faut l'allumer en cliquant rapidement 5 fois sur le bouton en moins de 2 secondes. 
  • Chargez votre batterie durant minimum 10 minutes afin de vérifier qu'elle n'est pas juste complètement déchargée.
  • Si le bouton clignote, cela peut signifier que votre résistance est HS ou en court-circuit. La batterie se met en protection et vous l'indique par le clignotement ou sur une box la mention "No Atomizer". Vérifiez que la résistance est bien vissée, que le réservoir est bien connecté à la batterie. Si c'est bien le cas, votre résistance est peut être HS. Changez-la ! 

Si le problème persiste amenez-la à votre vendeur pour diagnostic.

NB: Une batterie est constituée d'une pile rechargeable (accu) dont la durée de vie moyenne se situe entre 300 et 400 charges. Il vous faudra donc la remplacer tous les 10 à 15 mois.

Le Flux d'air

L'air suit toujours le même trajet dans votre réservoir: Il arrive par les trous de flux d'air (en haut ou en bas de votre réservoir en fonction du modèle de cigarette électronique), passe dans la résistance ou il se gorge de vapeur et remonte dans l'embout buccal ou vous l'aspirez.

Comment y remédier?

Pensez à ouvrir la bague de flux d'air

Evitez de boucher les trous de flux d'air quand vous vapotez

Nettoyez le flux d'air et la cheminée d'air de votre réservoir, il se peut que des impuretés obstruent le passage de l'air.

La première étape consiste à vérifier que votre batterie s'allume correctement et que les flux d'air ne sont pas bouchés.

La seconde chose à vérifier est la résistance. Vérifiez qu'elle est bien vissée à l'intérieur de votre réservoir. Si elle est bien vissée, essayez avec une nouvelle résistance.

Il peut autrement s'agir d'un problème de connexion entre votre clearomiseur et votre batterie:

Nettoyez les pas de vis de votre batterie et de votre réservoir

Remontez TRES délicatement le plot de connexion de la batterie à l'aide un petit tournevis plat. 

Enfin, sur certains modèles, la base du clearomiseur peut se déclipser à la suite d'une chute. Il est possible de le re-clipser à l'aide d'une pince plate. Si vous ne vous sentez pas de le faire, rapprochez vous de votre vendeur de cigarette électronique.

La Méthode pour changer de liquide

Vous souhaitez changer l'arôme de votre liquide? Plusieurs options s'offrent à vous en fonction de vos désirs:

- Vous voulez vapoter un e-liquide dont la saveur est proche de la précédente ou se combine bien (ex: de la fraise sur du fruit rouge ou de l'ananas sur de la mangue). Dans ce cas, vous pouvez ajouter directement le nouveau liquide dans votre clearomiseur, le nouveau goût prendra le dessus rapidement.

- Vous souhaitez changer de liquide pour une saveur très différente ou ôter totalement et immédiatement le goût du précédent liquide. Dans ce cas, il est préférable de nettoyer votre réservoir ET de changer la résistance. Pour nettoyer votre réservoir vous pouvez le rincer à l'eau clair ou le laissez tremper dans de l'eau chaude avec du bicarbonate de sodium. Rincez le à l'eau et essuyer bien l'intérieur de votre réservoir avec un chiffon humide ou du papier absorbant.

NB1: La résistance ne se passe pas sous l'eau ! Retirez-la préalablement à un nettoyage

NB2: Pour les saveurs dont l'arôme est fort et tend à rester (menthe, anis, café...) vous pouvez laisser tremper votre réservoir dans de l'eau chaude additionnée de bicarbonate de sodium ou un mélange bicarbonate + vinaigre blanc (attention ça mousse fort!). Rincez bien votre réservoir à l'eau claire et essuyez le bien à l'intérieur comme à l'extérieur.